Évaluer une opportunité d’affaires est une étape importante avant d’investir du temps, de l’argent et d’autres ressources dans un projet.

Initialement le projet peut nous paraître très intéressant et même passionnant, mais il faut faire attention car l’être humain a une capacité incroyable à s’auto convaincre.

Les pièges à éviter

Il faut tout d’abord se méfier de plusieurs travers qui peuvent nous mener sur une mauvaise route.

L’égo est l’ennemi

Pour reprendre le très bon livre de Ryan Holyday “Ego is the enemy”, il est important de mettre notre égo de côté pour évaluer une opportunité d’affaires. Lorsque l’on vous sollicite pour une opportunité d’affaires cela peut être très intoxiquant.

On reconnaît votre valeur et on vous propose une opportunité incroyable.

Il faut savoir prendre du recul pour évaluer la valeur réelle que l’on peut apporter à ce projet. Elle est quelque part, il suffit de bien l’identifier et de savoir ce que l’on peut apporter au projet, et pour cela rien de mieux que d’en parler autour de soi pour valider que votre entourage confirme bien les qualités que vous pensez apporter au projet.

La cupidité rend aveugle

Il n’y a rien de pire pour aveugler quelqu’un que la cupidité. C’est une méthode très bien connue et à la base des meilleures arnaques.

Une opportunité d’affaire est d’autant plus séduisante que si elle se concrétise elle pourrait vous faire un paquet d’argent. Tout le monde rêve de faire un gros coup d’argent qui changera a jamais votre carrière.

Cela peut être une motivation importante pour se lancer corps et âme sur le projet, mais si c’est la seule motivation, c’est en général un signe de danger qu’il faut absolument écouter.

Il faut être conscient de son égo et de l’appât du gain pour être capable d’identifier les bonnes opportunités d’affaires.

La valeur ajoutée

Une opportunité c’est avant tout un potentiel de faire des affaires. Le potentiel est là, l’opportunité est bien réelle et ce projet peut devenir un grand succès.

Je pense qu’un des points importants à valider est de savoir si cette opportunité est bien pour nous. Sommes nous les mieux placés, en tant qu’organisation ou qu’individu, pour profiter de ce potentiel de marché.

Il y a opportunité quand on apporte de la valeur au projet

On apporte une valeur au projet si on a :

  • Les contacts dans le marché visé ;
  • Les compétences ou la crédibilité sur le marché visé ;
  • Les fonds nécessaires.

On apporte une valeur indéniable si on a seulement deux des trois points précédents. Si on a seulement un des trois points, on ne pourra pas y arriver seul, il faudra des associés.

Le joueur clef

Si on a les contacts, c’est à dire si on connaît personnellement les clients potentiels par exemple, on est capable de présenter le projet à des clients sérieux rapidement dans le projet.

Si on a les compétences, c’est à dire si on la capacité technique de réaliser le projet, que l’on connaît tous les détails de la mise en opération du projet, on a alors la crédibilité pour obtenir des lettres d’intentions par exemple.

Si on a des lettres d’intentions et les compétences pour réaliser le projet, on pourra alors chercher du financement pour réaliser le projet.

L’investisseur connecté

Si on a les fonds pour investir sur le projet, et que l’on a les contacts , on se retrouve dans une situation intéressante. C’est souvent la combinaison qui donne le plus de visibilité sur tout une série d’opportunités.

On ne sait pas encore comment on va réaliser le projet, les détails des opérations nous échappent encore, mais on est déjà en très bonne posture pour saisir cette opportunité. Il faut chercher l’associé ou le partenaire (un sous-traitant par exemple) qui va nous permettre de compléter le projet.

Le riche spécialiste

Si on a les compétences et que l’on a accès à des fonds, on a la crédibilité pour obtenir des rendez-vous avec des clients potentiels.

La crédibilité n’ouvre pas de portes, mais une fois que l’on a la possibilité de présenter notre projet, la crédibilité devient votre meilleur atout.

C’est souvent la combinaison qui permet de se lancer seul sur cet opportunité, sans partenaire ou associé. C’est loin d’être simple, mais la plus grosse partie du chemin est déjà faite.

Du rêve à la réalité

Identifier une opportunité d’affaires, mettre en place un projet d’affaires et le réaliser est un chemin, un voyage. Il n’y a rien d’absolu dans ce voyage comme dans n’importe quel autre.

Le voyage commence par une idée, puis par un périple pour rassembler les trois valeurs essentielles au projet. Sans se laisser aveugler par notre égo, et notre cupidité, et donc sans vouloir espérer sauter des étapes, il faut continuer à travailler jusqu’à ce que l’on apporte au moins deux de ces trois valeurs.

Seulement là, l’opportunité est à notre portée.

Categories: Non classé

1 Comment

Comment écrire un plan d'affaires - Ariolix · 2020-04-14 at 17:33

[…] ont pourtant un point en commun. Chaque plan existe pour présenter une compagnie ou un projet dans le but de convaincre. Que ce soit pour convaincre un organisme, un panel, un lecteur unique, […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :